Communauté de communes coteaux du val d’arros 00 00 00 00 00

Calavanté

Calavanté

Maire : Lacoume Philippe

Coordonnées : 6 rue du Centre 65190 Calavanté

Tel: 05 62 35 07 37

 

 

Titulaire : Lacoume Philippe

Suppléant : Fourcade Thierry

 

Permanence mairie : Mardi : 16h30 19h00
                                    Jeudi : 15h30 18h00

Contactez la mairie : 05 62 35 07 37 – Mail : mairie.calavante@orange.fr 
Population : xx habitants
Superficie : 205 hectares

 Le village de Calavanté est situé sur le versant Est d’un petit coteau. Il est limité au Sud par la commune d’Angos, à l’Ouest par la commune de Barbazan-Debat et au Nord par la commune de Lespouey.

Le territoire de Calavanté à la forme d’un triangle irrégulier dont la base est à l’ouest et le sommet à l’Est resserré par les terroirs d’Angos et de Lespouey. Sa longueur est d’environ 3 kilomètres et sa superficie de 205ha 54a 58ca.

Il est à 9 kilomètres de Tournay et à 10 kilomètres de Tarbes chef-lieu d’arrondissement et du département.

  Blasons et Armoiries de Calavanté « De la toar « caillaouatera » aux raisins seigneuriaux de Calavanté »
De Tournay nous est parvenue une curieuse demande d’identification de ces armoiries, qui selon notre correspondant
seraient celles des seigneurs de Boucarez qui, propriétaires de ce territoire réputé pierreux (caillaouatero) en auraient loué les pacages
aux autochtones.
Présentons-en tout d’abord l’ensemble :
« Ecu à bande bleu d’azur à fleurs de lys d’or, encadrée pardeux étoiles du mesme.
A dextre, sur fond d’argent, une grappe feuilletée de sinople de raisins.
A senestre, sur fond bleu, une tour de sable sur colline de blocs pierreux. »
Nous avons ensuite recherché dans les précieuses notes laissées par le paléographe Jean Larcher, ce qu’il avait pu découvrir au sujet
de cette famille. Hélas ! Nous n’y avons trouvé que la très courte notice suivante :
« Calaouanté, 206 hectares environ, inscrits dans les titres de propriété d’une famille de Boucaretz ou Boucarets ».
Aucune mention d’arbre généalogique et par suite d’armoiries.
Fort heureusement un album d’héraldisme, qu’il nous fut permis de consulter, signale au chapitre Guienne, une famille dite de Boucarez
s’honorant d’un blason étoilé et fleurdelysé, où un château voisine avec des grappes de boucarès (cépages de raisins noirs).
Ainsi donc il est permis de supposer que le seigneur de Boucarez, mentionné pour avoir loué comme pacages 13 hectares 45 ares de
landes de Calavanté (XVIII me siècle) appartint à la famille précitée, et qu’il orna du blason susvisé le portail du castel édifié sur
l’élévation de 380 mètres d’altitude où se trouve le village actuel.
Castel qui dut être le témoin de quelques petits combats où les Calavantésiens gagnèrent le surnom de Patacayrès giorious,
mentionné dans une vieille histoire.

Calavanté